Communication

DÉBAT PHILO OU LES BONHEURS DE SOPHIE

Une philou-sophie du jardin
DÉBAT PHILO OU LES BONHEURS DE SOPHIE

Bienfaits – Savoir poser la question éthique de la philosophie «  comment bien vivre ? » pour avoir plus de chance de mieux y répondre et mieux « garantir la santé de l’âme* ». C’est aussi savoir relever le défi de savoir prendre la parole, confronter ses opinions ou confirmer par le dialogue la droiture de ses opinions ou la validité de ses connaissances.

*« Que personne parce qu’il est jeune, ne tarde à philosopher, ni, parce qu’il est vieux, ne se lasse de philosopher ; car personne n’entreprend ni trop tôt ni trop tard de garantir la santé de l’âme. » Epicure

La technique –  Une rencontre et un dialogue avec les participants dans le cadre d’un débat réglé, qui se prolonge avec les philosophes d’hier ou d’avant-hier s’il y a lieu.

Philippe BERTHUIT est passionné de philosophie : diplômé de Lettres et Histoire de Paris III et Paris XIV, il anime depuis plus de vingt ans des débats philosophiques et des ateliers d’écriture : tout d’abord dans un cadre professionnel (formation initiale et continue des enseignants) et rapidement dans diverses associations ainsi qu’à l’Espace des Possibles depuis 1992 !

« Pour moi la description de ce que je pratique de M. Tozzi (Cf. lien ci-après) me va très bien : ‘’Il s’agit d’une réunion où, après le lancement d’une question (…) décidée à l’avance et brièvement introduite, une discussion s’installe, conduite par un animateur, pour tenter de la traiter philosophiquement à partir des échanges entre présents. Il ne s’agit donc ni d’un cours, ni d’une conférence suivie de questions, mais d’un débat où chacun peut s’exprimer’’ ».

Comment pratiquer, dans un lieu de villégiature, cette chose étrange, parfois ignorée, souvent oubliée, toujours phantasmée qu’on appelle la philosophie ? Les activités et le déroulement de l’atelier sont donc conçus prioritairement à destination du plus grand nombre et devraient privilégier l’aide et le soutien à tous, experts comme grands commençants. Pour cela, nous ferons appel au principe d’éducabilité (tous capables) et à la vertu de bienveillance.

C’est à l’Espace que ça se passe, car ce centre œuvre depuis des décennies. Ce lieu invite ses adhérents à découvrir et à expérimenter les "techniques de mieux vivre", la philosophie, le sport, l’art et la culture dans un parc de treize hectares : c’est dans cet immense jardin planté de milliers d’arbres et de fleurs, que quelques-uns décident de philosopher.

Vacances Pâques 23 au 30 avril 2022

Tutoriels, vidéos et liens (YOUTUBE, TV, SITES)

1- Pour une approche générale un site :

https://www.cafesphilo.org

2- Pour aller plus loin s’agissant des ateliers philo à l’Espace :

Déconfiner la philo. Ecrire et penser sous la tente. Sous la direction de Hugues Lethierry. L’Harmatthan, 2021. En particulier les articles « Épicure en débat » pp. 107 à 124 et « Ecriture et philo avec Bachelard » pp. 175 à 194 dont je suis l’auteur.

Principe de précaution

Lire et respecter la CHARTE GENERALE DE L’ESPACE DES POSSIBLES.

Bienveillance et confidentialité des échanges et créations.

Programme

Après avoir précisé le thème de la séance du jour, l’atelier va pouvoir se dérouler selon une organisation immuable sauf en cas de déplacement pour une visite ou une expérience philosophique :

Temps 1 :

  • Recensement des représentation initiales s’agissant du thème ou du questionnement proposé. Les participants sont invités pendant un quart d’heure à échanger en binôme sur le thème ou la question tout en déambulant. Ils imitent en cela les péripatéticiens qui, dans l’antiquité philosophaient en marchant

Temps 2 :

  • Retour au grand groupe et « tour de table », sans commentaires. L’animateur prend des notes dans l’optique d’un retour ciblé autour d’une ou deux propositions de relance.

Temps 3 :

  • Deuxième tour de table, la prise de parole est facultative. Chacun peut exprimer ses opinions sur ce qui vient d’être dit. La prise de parole est régulée par un bâton de parole dont le fonctionnement est explicité : seul celui qui tient en main le bâton de parole peut s’exprimer. On peut prendre la parole deux fois, pas plus, sur le même sujet. Pendant ce temps l’animateur continue à prendre des notes et régule la prise de parole si besoin.

Temps 4 :

  • Retour formatif à partir de la prise de notes. Tout d’abord l’animateur reprend, en les regroupant, les arguments dispersés dans le débat autour des mêmes thématiques, concepts ou questionnements. Après quoi, il propose d’ouvrir le débat sur un ou deux points évoqués. C’est là qu’il peut être utile (ou pas) de lire un texte de la tradition philosophique, non pas modèle de réflexion, mais argument supplémentaire destiné à éclairer le jugement de chacun. Il est possible aussi de donner deux textes dont l’opposition rendra utile la pratique du doute critique.

Temps 5 :

  • Conclusion de la séance : qu’est-ce qui dans mon jugement a évolué ou pas s’agissant de la question de départ ou du thème. On a le droit de passer son tour ou de ne dire qu’un mot ou une phrase.

Quelques thèmes de réflexion possibles (liste non exhaustive) :

  • Philosopher avec les éléments avec Gaston Bachelard.
  • Les exercices spirituels dans la philosophie antique et leurs échos aujourd’hui :
    • regarder les choses d’en haut
    • penser la mort
    • concentration sur le présent
    • examen de conscience
    • mémorisation de la doctrine
    • « nulla dies sine linea » : l’écriture comme exercice spirituel
  • Bien vivre en aimant la sagesse : l’amour.
  • Bien vivre avec les stoïciens : être libre.
  • Bien vivre avec les cyniques : je suis un chien, perhaps, je suis un rat.
  • Bien vivre avec les sceptiques : contre tous les dogmatismes, la trousse à pharmacie sceptique.
  • Bien vivre avec les néo-platoniciens : la sculpture de soi comme idéal.
  • Bien vivre avec Spinoza : une éthique de la joie.
  • Bien vivre avec René Descartes.
  • S’interroger avec les présocratiques : quand le logos veut détrôner le mythe.
    • Tout s’écoule avec Héraclite.
    • L’amour et la haine avec Empédocle.
    • Être ou ne pas être avec Parménide.
  • Visions de la Nature.
  • Le dialogue comme méthode et fondement de la morale.
  • La question de la vérité.
  • Les masques sociaux. Peut-on être soi même ou le théâtre du monde ?
  • L’engagement du philosophe dans la cité : de la caverne à l’agora.
  • Des hommes de bonne volonté ? Apprécier mes actions à l’aune de mes intentions :  le devoir et l’impératif catégorique.
  • Apprécier mes actions à l’aune de leurs conséquences avec l’utilitarisme.
  • Apprécier mes actions à l’aune des vertus avec l’arétisme.
  • Une sagesse pour les non-sages avec Montaigne.
  • L’appétit ou le désir avec Rabelais et Spinoza.
  • Pensée rationnelle et pensée analogique.Regards croisés sur lart et la science : les obstacles épistémologiques et limagination poétique chez Gaston Bachelard.
  • Le réel avec Héraclite et Clément Rosset.
  • Sujet et objet ? Avec Etienne Souriau et Bruno Latour.